Sicile

Juin 2019: C’est une nouvelle aventure qui commence, en Europe cette fois. Je pars travailler à Cefalu en Sicile pour une durée déterminée (ou presque) mais avant ça, une petite visite de la côte ouest de l’île s’impose…

Arrivée en Sicile

Départ via le Corsica ferry pour une traversée Toulon – Trapani. Le ferry quitte la France à 19h pour arriver à 14h le lendemain. Solution pratique et économique car on embarque le Camping-Car. Le voyage passe plutôt vite sachant qu’il est de nuit.

A savoir qu’en Sicile les rues sont souvent très étroites, alors pour un gros véhicule comme le notre, attention à ne pas rester coincé ! De plus, on utilise l’application « Park4night » pour trouver des parkings où dormir.

Jour 2 : Erice

On commence notre séjour par visiter la vieille ville et le port de pêche de Trapani qui me rappelle un peu Essaouira au Maroc avec la forteresse tout autour. On part ensuite direction Erice, un petit village perché sur les hauteurs. On découvre les petites ruelles presque désertes: il est 18h30 et nous sommes le 5 Juin, la haute saison n’a pas encore commencé. On se rendra rapidement compte, qu’il n’y a pas foule quelque soit l’endroit et que les touristes commenceront à arriver  plus tard.

Jour 3 : San Vito lo capo

Le lendemain, on se balade sur la plage de San Vito lo Capo où l’eau bleue turquoise fait rêver mais les parasols privés qui remplissent la plage un peu moins. Excepté cette plage, il n’y a rien à voir dans la ville, du coup on prend notre première glace, dit « Gelato ». On passe ensuite à la réserve du Zingaro où il faut payer 5€ par personne pour entrer. Le paysage est magnifique et il y a de nombreuses criques dans la réserve.

Jour 4 : Les salins d’Etora et Marsala

Direction les salins d’Etora où l’on fait la visite du moulin. Ce n’est pas encore la saison des récoltes (septembre) donc les salins sont vides, nous n’avons pas la chance de voir le paysages rempli des petits tas de sel.

Ensuite direction Marsala où on voit quelques beaux monuments dans le vieux centre: Chiesa Purgatori, La porte Garibaldi et la Cathédrale. A l’heure où nous y sommes, nous n’avons pas la possibilité de découvrir la fabrication du Marsala (vin cuit) alors on se contente d’acheter une bouteille à un vieux monsieur Sicilien qui nous reprend sur nos erreurs de base en Italien. C’est bon, on ne se trompera plus sur « Grazie »/ »Prego » – « buongiornio »/ « buena serra »

Jour 5 : Mazzara

Belle découverte et coup de coeur pour la Casba de la ville de Mazzara. Il y a des mozaïques partout, au sol, sur les murs des ruelles et on les suit comme une exposition. On arrive dans un garage tenu par un Papy Sicilien (oui il y a beaucoup de Papies Siciliens, souvent assis en ligne sur un banc et qui font les commères), où il expose des maquettes de tous les monuments de la ville qu’on a pu voir lors de notre balade. Puis il nous fait comprendre qu’on doit attendre 2min car il veut qu’on voit quelque chose, puis on entre dans l’église baroque de San Francesco juste à coté. Tout le monde à la même réaction en découvrant l’intérieur : ouverture de bouche, effet de surprise, wouahou. La décoration est très chargée, des peintures, aux statuettes, l’église laisse tout le monde sans voix.

On déjeune à la trattoria « Gia como » recommandée par le routard où les portions sont généreuse et où l’on goûte nos premiers desserts siciliens à base de ricotta: un régal.

Jour 6

Baignade sur une plage de Galet à Lido avant de partir vers Sciacca où on fait une halte pour acheter du poisson et photographier un bel escalier décoré d’azuleros. On mange sur les hauteurs du village de Caltabellotta d’où on avait une super vue avant de redescendre au Capo Blanco Eraclea Minoa.

Jour 7 : La Scala dei turchi

Direction la Scala Dei Turchi, lieu instagramable de Sicile ! On pensait qu’on y serait rapidement à pied depuis la route mais une fois en bas, le chemin était barré et on devait passer dans l’eau entre les rochers et les méduses (de quoi stopper les instagrameuse farouche). Puis on a escaladé la Scala avant de redescendre sur la plage de l’autre coté et le passage était plutôt pentu et glissant. Une fois sur la plage, les rares coins d’ombre laissés par la falaise étaient déjà tous occupés donc on a était se rafraichir dans l’eau (en faisant attention aux méduses !).

(Parking camping car 20€ pour 24h avec sanitaire, aire de vidange, wifi). Vous aurez en plus peu être l’occasion de voir les chèvres avec des oreilles pendantes de 50cm comme vous en avez jamais vu !

Jour 8 : La vallée des temples d’Agrigente

La ville d’Agrigente n’a pas d’intérêt particulier mais à deux pas se trouve la vallée des temples qui est dans tous les guides de voyage en Sicile. Le site est assez grand donc préparez les bouteilles d’eau et les casquettes car le soleil sicilien est sans pitié !

S’en est suivi 2 mois de travaille à Cefalu. J’ai pu découvrir un peu de la culture Sicilienne avec la coppola qui est une casquette typique, la musique et les danses Tarentelle, les mini fiat 500 absolument magnifiques et rétros et surtout la langue qui m’a donné du fil à retorde car je n’ai jamais appris l’Italien. J’ai pu profiter de mon temps libre pour faire toujours la même balade jusqu’à la ville, mais les bords de mer et les petites ruelles siciliennes sont tellement agréables que c’est toujours une bonne balade. Par contre en 2 mois, je ne suis pas montée en haut de la Rocca, le Rocher qui domine la ville, mais j’ai pu voir quelques photos prises d’en haut, qui montraient que l’ascension en valait le coup.

J’ai aussi pu faire un tour à Palerme pour voir tous ses beaux monuments, comme le Quattro Canti, la Fontana Pretoria et la Cathédrale à l’architecture extérieure magnifique (Nous n’avons pas pu entrer à l’intérieur).

La visite s’arrête ici car je rentre en France après 2 mois et demi passés au soleil. Il faudra revenir pour voir les volcans que je n’ai pas approché: encore une bonne excuse pour réserver un billet d’avion. Et vous, vous connaissez l’île ?

Publié par Dussadventure

Récits de voyage, conseils et itinéraires

Un avis sur « Sicile »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :