Malaisie : Road trip en 10 jours

À la fin de cette année 2020, je pourrai sûrement dire que je suis l’une des chanceuses à être partie à l’étranger cette année. En effet, je suis passée entre les mailles du filet « corona virus »  en partant de fin janvier à fin mars pour Singapour dans le cadre de mes études. Pendant ces 2 mois, j’ai pu visiter la cité-État mais aussi l’île de Bintan (Indonésie), Phuket, Bali et la Malaisie.

La Malaisie me semblait être une destination moins populaire que les autres en Asie du Sud-Est, c’est pourquoi j’ai décidé de partir à la rencontre de ce pays qui réserve de belles surprises. Je suis partie avec une camarade de promo avec laquelle nous formions la Team Claire.

Quelques infos :

  • Meilleure saison : Le climat est chaud et humide toute l’année en Malaisie mais la meilleure période pour visiter est de Juin à Août si vous voulez faire les îles de la côte Est. Nous avons eu du beau temps pendant tout notre séjour avec seulement une 2 belles averses à Kuala Lumpur.
  • Conversion : 1€ = 4.83 MYR = 1.59 $SG
  • Dans de nombreux pays d’Asie on peut utiliser Grab qui est un équivalent de Uber et permet de faire des trajets pour pas trop cher. Nous n’avions pas de carte sim locale mais nous avons toujours réussi à avoir de la wifi lorsque nous en avions besoin. J’ai aussi déjà recommandé Mapsme, une appli qui permet d’avoir des cartes hors ligne et de pouvoir se repérer. C’est mon appli indispensable en voyage avec Currency qui nous a bien sauvé pour convertir les devises.
  • Nous avons réservé tous nos trajets en bus sur le site 12Go.asia et nos hôtels sur Booking.

Étape 1: Malacca

 Au départ de Singapour nous avons pu prendre un bus Starmart qui nous a conduit jusqu’à Malacca (ou Melaka) en environ 3h de trajet. Nous avons pris plusieurs compagnies de bus durant notre road trip et Starmart nous a permis de réaliser ce trajet dans un bus très confortable avec sièges XXL massants et prise USB. Toutes nos expériences avec les compagnies de bus ont été positives, en plus ils étaient toujours à l’heure !

Nous sommes restées 2 nuits à Malacca pour 1 jour et demi de visite ce qui était largement suffisant. Une journée suffit pour découvrir le beau quartier chinois et ses temples, admirer à pied ou en bateau les nombreux street-arts qui longent les quais, louer un vélo pour vous rendre jusqu’à la Malacca Strait Mosquée et flâner dans le marché de nuit si vous y êtes le week-end.

Malacca était une belle étape de transition entre Singapour et Kuala Lumpur. Voici quelques tarifs à titre indicatif :

  • Trajet en bus Singapour/Malacca : 35 $SG pour 2 (10.5€ par pers)
  • Taxi Gare routière/Guest House : 20 MYR (4€)
  • Bateau sur le fleuve, 40min : 30 MYR (6€ par pers)
  • Location de vélo : 10 MYR (2€ pour 2 vélos pour 3h !!!) Le loueur était à 20m de notre auberge ↓
  • D Brug Guest House, 2 nuits : 80 MYR (16€ avec petit déjeuner inclu). Cette auberge est assez vétuste mais nous avons été bien accueillies et le petit déj était très bon. L’hôte peut même faire des plats libanais délicieux. Pour 8€ par personne pour 2 nuits, il n’y a rien à dire !

Étape 2: Kuala Lumpur

Vous l’aurez compris, l’étape suivante consistait à rejoindre la Capitale Malaisienne où nous sommes restées 3 nuits. Pour la première demi-journée, nous nous sommes rendues à Bukit Bintan qui est le time square de KL. Non loin de là, nous sommes allées admirer les street-arts autour de la rue street food de Jalan Alor. (Vous entendrez beaucoup parler de street-art dans cet article car à ma grande surprise, toutes les villes où nous sommes passées avaient leurs propres œuvres). Ces ruelles colorées valent le détour et vous pouvez les trouver sur Google maps en regardant « Jalan Alor street art 1 » et « Jalan Alor street art 2 ». Nous avons ensuite rejoint le park KLCC aux pieds des Tours Petronas et nous sommes arrivées pile à l’heure pour le spectacle de lumières des fontaines.

Notre deuxième jour était comme un tour des religions de Malaisie. Nous avons dédiée cette journée à 3 lieux de culte absolument magnifiques ! Pour échapper aux touristes, nous nous sommes levées à 7h pour partir tôt vers Batu Caves. Après avoir gravi les 275 marches colorées nous sommes arrivées dans une grotte immense qui abritait des temples. Je n’avais aucune idée de ce qui nous attendait en haut de l’escalier de Batu Caves et je n’ai pas été déçue du voyage. Cet endroit est pour moi le numéro 1 des lieux à voir en Malaisie. (Visite Gratuite)

En partant de Batu caves, nous avons du prendre un taxi pour nous rendre à notre prochaine visite car nous ne captions aucune wifi pour commander un Grab. Nous voulions nous rendre à la mosquée du territoire fédéral mais les chauffeurs n’avaient pas l’air de connaitre et celui qui nous a pris ne nous a pas conduit au bon endroit. Du coup nous nous sommes dirigées vers le jardin des orchidées sous une chaleur écrasante mais une fois arrivées, nous avons vu qu’il était fermé pour rénovation… Nous avons enfin pu commander un Grab et arriver près de la mosquée fédérale que nous avons visitée vêtues de  nos plus belles djellabas (je ne suis pas spécialiste des noms des tenues mais vous aurez compris que nous portions une tenue traditionnelle de la religion). La grande cour intérieure était splendide et nous avions tout cet espace pour nous toutes seules. Pas un touriste à la ronde. (Visite Gratuite)

Enfin, nous sommes allées à Thean Hou Temple, un temple chinois incroyable, décoré de mille et une lanterne. Nous l’avons vu de jour, mais il doit être aussi beau de nuit lorsque toutes les lanternes sont allumées. (Visite Gratuite)

Après cette belle journée de visite, notre dernier jour à KL nous a semblé moins réussi sachant que la pluie est venue se mêler aux visites. Après 2 tentatives nous avons visité l’Eco Park, qui ne vaut PAS DU TOUT le prix de son entrée (6€ il me semble). Le parc ressemble a une jungle au milieu de la ville où il y a quelques ponts suspendus sympas à traverser mais pour le reste, c’est très mal entretenu. Nous nous sommes baladés dans le quartier chinois de KL et nous avons fait quelques achats de souvenirs au Central Market.

Kuala Lumpur, les prix :

  • Bus Malacca/Kuala Lumpur : 9.68 $SG (3€ par pers)
  • Hôtel : Expressionz Suites by iHost Global, 98€ pour 3  nuits soit 49 par personne pour un si bel hôtel ! Nous avions décidé que nous nous ferions plaisir à Kuala Lumpur pour avoir une belle piscine a débordement avec vue. L’hôtel était assez excentré mais nous avons utilisé Grab pour tous nos déplacements donc ça ne posait pas de problème. Kuala Lumpur a aussi un réseau de métro que nous n’avons pas essayé mais qui doit faciliter certains déplacements si vous logez plus au centre.
  • Un trajet a/r en Grab jusqu’au marché de nuit en centre ville nous coutait 20MYR soit 4€ et un aller simple jusqu’au Batu Caves 21 MYR.

Étape 3: Les Cameron Highlands

L’étape suivante s’est déroulée aux Cameron Highlands où nous avons passé un jour et une nuit à Tanah Rata où il y avait une coupure de réseaux et de wifi pendant au moins 24h. Nous avons loué un scooter pour pouvoir se balader aux alentours et aller voir les plantations de thé qui font la particularité de la région. Nous avons trouvé en vain une strawberry farm ouverte (ça ne devait pas être la meilleure saison), et nous avons pu faire un goûter à base de fraises. Nous sommes parties le lendemain matin car la wifi n’était toujours pas revenue et nous n’avions aucun moyen de communication et de faire nos réservations pour la suite de notre road trip. La région était aussi connue pour la Blue Valley, où l’on peut faire des treks dans l’espoir de trouver la plus grosse fleur du monde, la rafflésia.

En chiffre :

  • Bus KL / Cameron Highlands : 28.52 $SG (9€ par pers)
  • 1 Nuit au Brick hostel (chambre privée lits superposés) 18 $SG (11€ la chambre)
  • Location d’un scooter: 9 € pour 4h
  • Bus Cameron H / Ipoh : 4€ par personne

Nous avons fait une escale à Ipoh qui figurait dans le routard mais nous ne nous sommes pas attardées car l’étape n’a pas été une grande réussite. Nous avons trouvé une carte devant l’office de tourisme (fermé) qui nous proposait un petit circuit dans la ville pour admirer les murs de street art, mais c’était vraiment le seul intérêt que nous avons pu trouver à la ville. (J’avais pourtant vu des photos de temples au milieu des arbres mais ça devait être en dehors de la ville). It’s my bad, j’ai loupé mes recherches !

Étape 4: Penang Island

Nous sommes donc vite reparties vers Penang (nous avions pu laisser nos sacs à dos en consigne à la gare routière de Ipoh pour quelques heures, 15 MYR).

Penang est une île au nord ouest, où la capitale George Town est classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Nous y sommes restées 2 jours et demi et 3 nuits et devinez l’une des choses qui fait la renommé de la ville ? Le Street art of course.

Nous nous sommes baladées un bon bout de temps dans les rues pour trouver les œuvres plus ou moins connues et nous avons fait les petites boutiques de Armenian street avant de rejoindre le Jetty, le premier village que les chinois aient construit sur pilotis lorsqu’ils sont arrivés sur l’île.

Durant notre séjour, nous avons passé du bon temps au Hin Bus Art Depot où avait lieu un marché le dimanche matin. Il y avait une bonne ambiance, avec de la musique, des cocktails et de la nourriture faite maison, des artisans locaux, et on a même eu le droit un spectacle alliant l’humour et le cirque.

Nous avons aussi visité le beau temple de Kek Lok Si, immanquable lors d’une visite à George Town. Notre hôte, nous avait expliqué où prendre le bus pour s’y rendre et une fois sur place il fallait payer à chaque niveau pour monter plus haut.

Les prix :

  • Bus Ipoh / Penang : 36MYR ( 3.5€ par pers)
  • 3 Nuits en chambre lit jumeau à Kimberley Old House 205 MYR (42€ pour la chambre, soit 21€ par pers). Notre hôte est super gentille, prend le temps de papoter avec chaque client et de partager ses conseils et bonnes adresses. L’auberge est très grande et bien placée avec de bons restau autour, je recommande vivement l’adresse !

Après ces 10 jours en Malaisie, nous avons pris l’avion pour passer une petite semaine à Bali. Notre avion était à moitié plein et nous avons eu un concert privé de la part de 2 des membres de l’équipage, c’était un vol atypique ! Pour résumer nous avons dépensé 84.5€/ personne pour 9 nuits et 30€ / personne pour notre itinéraire réalisé avec les bus locaux: en l’écrivant je n’en reviens pas ! Voilà de quoi faire un beau voyage pour pas trop cher et d’accorder un budget pour gouter aux bons plats malaisiens (Ne passez pas à coté des Putu-piring, des gâteaux locaux !).

Publié par Dussadventure

Récits de voyage, conseils et itinéraires

Un avis sur « Malaisie : Road trip en 10 jours »

  1. Nous irons après le confinement.Depuis le temps que tu nous parles de la Malaisie, J’ai vraiment envie d’y aller.
    A quand le résumé du séjour à Bali? à Singapour?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :