Islande

Retour sur un road trip de 10 jours en terre de feu et de glace. Location, budget, itinéraire : Découvrez tous les éléments nécessaires pour organiser un voyage inoubliable.

Partir en Islande : période idéale, location de voiture, camping

Quand partir en Islande ?

Nous sommes partis 10 jours sur la période de fin mai – début juin (2022). La saison commence à peine et même si les touristes sont déjà là, c’est sûrement beaucoup moins que sur la période de Juillet-Août. Les “nuits” étaient assez fraîches sous la tente, mais les températures étaient agréables en journée. D’ailleurs il ne faisait jamais nuit noire puisque le soleil se couchait entre 23h30 et 3h00 du matin, mais la lumière était toujours suffisante pour voir sans lampe de poche. Je recommande aux frileux de partir avec des chaufferettes à usage unique (Disponible chez Decathlon) elles ne vous seront pas de trop pour passer une bonne nuit. 

Louer une voiture en Islande

Nous avons loué un Dacia Duster tout équipé avec une tente sur le toit chez Rent.is. Avec la location, nous avions 2 duvets, des oreillers, des draps, une glacière, un bidon de 10L pour l’eau et un nécessaire pour la cuisine avec gaz et ustensiles.  Une personne (pour ne pas dire un viking) est venue nous chercher à l’aéroport pour nous conduire au bureau de location à 5 minutes de là. Nous avons récupéré notre voiture rapidement et nous étions prêts pour attaquer cette aventure de 2475km

Dormir en Camping

Le camping sauvage étant interdit, nous avons passé nos nuits en camping. Certains sont équipés d’une cuisine ce qui est pratique pour recharger tous nos appareils. D’autres n’ont pas de douche ou alors il faut payer pour l’eau chaude. Nous avons acheté la camping card pour 144€ et nous avions donc une liste de camping où cette carte est acceptée. Elle permet  de passer 28 nuits dans le pays ce qui est plutôt rentable pour des longs séjours cependant ce n’est pas les meilleurs campings d’Islande et ils sont assez espacés sur la carte ce qui ne laisse pas beaucoup de choix. Vous pouvez l’acheter sur place dans un camping partenaire ou avant votre séjour sur le site https://utilegukortid.is/ .

Road trip en Islande : 10 jours en camping

Quel budget pour 10 jours de road trip en Islande ?

Voici le détail de toutes nos dépenses, en toute transparence pour planifier au mieux votre budget si ce road trip en Islande vous tente aussi :

  • Location de voiture, kilométrage illimité avec assurance premium : 1356€ pour 10 jours chez Rent.is 
  • Budget essence : 377,64€ (Diesel à plus de 2,00€ le litre en Juin 2022)
  • Vol avec Transavia au départ de Paris Orly vers Reykjavik avec un seul bagage en soute de 15kg inclus pour 2;  257,80€ / pers
  • Train Clermont-Paris aller/retour : 50€ par personne
  • Transfert Gare de Lyon – Aéroport d’Orly aller/retour : 25€ (métro + RER+ Orlyval) par personne
  • Budget Camping : 191,62€ (144€ pour la camping card + 2 campings non inclus) 
  • Budget nourriture : 131,59€ pour 2  soit 14€/pers/jour. ( Nous faisions nos courses chez Bonus, Kronan ou Netto et nous avons fait seulement 1 restaurant le dernier jour pour 27€ par/pers)
  • Budget Activité : 147€ / pers (Entrée au Myvatn Bath, Excursion Whale Watching et entrée au Pearl à Reykjavik) 
  • Autres dépenses : environ 60€ de souvenirs 
    –> Ce qui représente un budget total de 1608€ par personne, TOUT compris.

Utiliser un drone en Islande

Presque tous les endroits touristiques au Sud de l’île ont le panneau drone interdit que vous ne pourrez pas louper, c’est le cas de Geysir, Gullfoss, Seljandsfoss, Gljufurarfoss et beaucoup d’autres lieux. Les drones sont également interdit dans les parc nationaux et les réserves naturelles.
Au canyon de Fjadrargljufur un panneau « drone autorisé sous conditions de ne pas déranger la faune » est indiqué, et autant vous dire que ça ne passe pas inaperçu des pilotes en herbe qui sautent sur l’occasion.
Pour plus d’infos, voici un article assez complet sur le sujet : Drone en Islande
Vous pouvez également consulter celui-ci pour d’autres conseils : Voyager avec un drone

Quel itinéraire pour 10 jours de road trip en Islande ?

Jour 1 : parc National de Thingvellir – Geysir – Gullfoss

Arrivée à Reykjavik vers 1h00 du matin

Nuit à Vogar Campsite (non inclus dans la camping card)  où on a pu récupérer quelques provisions gratuites laissées par les voyageurs. 
Départ pour le parc National de Thingvellir (qui signifie « plaine du parlement » en français). C’est là bas que de grandes décisions ont été prises à partir du Xeme siècle et également où le pays fût proclamé indépendant en 1944. 
Arrêt au Lac Tingvallavatn puis marche à la Faille d’Almannagia (parking payant, 5€).
Puis direction le célèbre site de Geysir, où nous pouvons admirer plusieurs fois le « Strokkur » qui s’élève à environ 15m toutes les 5 minutes environ. S’en suit la découverte de Gullfoss et ses chutes de 32m de haut et leur débit impressionnant. 
Route vers Hella et nuit au Gaddstadaflatir camping (inclus dans la camping card)

Jour 2: Seljandsfoss – L’épave du DC3 Douglas – Skogafoss – Plage de Reynisfjara

Nous commençons la journée avec 2 cascades magnifiques Seljandsfoss et Gljufurarfoss. Prévoir un k-way pour passer derrière. Le parking est payant mais nous nous sommes garés un peu plus loin.
Puis route vers la source chaude de Seljavallalaug où nous rejoignons la piscine naturelle en 15/20 minutes de marche. Sur la route, nous faisons un arrêt devant le volcan au nom imprononçable « Ejafjallajökull« , qui est entré en éruption en 2010. 
Puis arrêt à la cascade de Skogafoss et ses arcs en ciel créés par les projections d’eau qui se mêlent au soleil. 
Petite marche de 8km aller/retour vers la carcasse du Douglas DC3 de l’US navy qui s’est posé en urgence en 1973 et n’a jamais été retiré de la plage. 
Dernière découverte de la journée avec le point de vue de Dyrholaey d’où nous pouvons admirer la plage de sable noir de Reynisfjara ainsi que notre tout premier macareux (symbole de l’Islande). Nous rejoignons ensuite la plage et ses orgues basaltiques. 
Nuit dans un camping à Kirkjubæjarvegur (non inclus dans la camping card, le camping juste à coté inclus était fermé). 

Jour 3: canyon de Fjadrargljufur – Vatnajokull – Jokulsarlon

Première étape au canyon de Fjadrargljufur et pour une fois le drone est autorisé ce qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd avec à peu prêt 1 décollage toutes les 5min… je mets ma main à couper que le panneau d’interdiction sera bientôt posé ! 
Puis direction le parc national de Vatnajokull classé au patrimoine mondial de l’Unesco où on admire la cascade de Svartifoss et ses orgues en basalte puis nous marchons jusqu’à la langue de glace (parking payant, 5€).  
Stop au glacier de Fjallsarlon pour voir notre premier paysage de « banquise » 
Dernier stop au lac glaciaire de Jokulsarlon et la célèbre Diamond beach où malheureusement seulement 10 glaçons se battaient en duel. 
Nuit au camping Tjaldsvæðið Myllulækur (inclus dans la camping card)

Jour 4:  région des fjords de l’Est

Journée sur la route pour remonter la région des fjords de l’Est
Nous faisons plusieurs haltes pour admirer les magnifiques paysages mais c’est toujours difficile de s’arrêter où on veut car il n’y a pas d’accotement le long des routes. 
Arrêts rapides dans plusieurs villages de pêcheurs comme à Faskrudsfjordur qui était le village des pêcheurs français en Islande (pendant près de 400 ans et jusqu’à la première guerre mondiale, les français ont pêché la morue dans les eaux islandaises).
Nous finissons la journée avec un passage à Gufufoss et à Seydisfjordur un petit village plein de charme. 
Nuit au camping de Seydisfjordur (inclus dans la camping card)

Jour 5:

Petite marche de 4km pour voir 2 nouvelles cascades : Hengifoss et Litlanessfoss.
Puis direction le Canyon de Studlagil et ses incroyables colonnes de basaltes avec environ 3-4km de marche aller retour. Un premier parking se présente avant le pont, passez le et tournez à droite sur la piste, un autre parking se trouve 3km plus loin.
Nuit au camping de Fjalladyrd/Mödrudalur qui se situe dans  un cadre magnifique ! (inclus dans la camping card)

Jour 6 : Région de Myvatn

Première étape avec la Cascade de Dettifoss. Non ce n’est pas juste une cascade de plus mais la plus puissante chute d’Europe avec un débit moyen qui frôle les 200m³ par seconde ! 😯
Ensuite arrêt à un point Google maps nommé « douche permanente« . Nous voilà heureux de trouver une douche gratuite ET chaude.
Puis direction le cratère Viti (qui signifie « enfer ») avec un lac bleu vert en son milieu. Et balade juste à coté à Leirhnjukur, un sentier au milieu des coulées de lave solidifiées avec quelques fumerolles dans un paysage de plusieurs nuances de couleurs. 
Nous redescendons ensuite vers le site géothermique de Hverir et ses bains de boue bouillonnants.
Puis nous passons à la grotte de Grotagja, avec son eau turquoise à 46° et où une touriste dérape sur les pierres glissantes et tombe à l’eau sous nos yeux.  C’est aussi ici qu’une scène de Game of Throne a été tournée.
Enfin une pause détente s’impose dans les bains aux eaux turquoises et laiteuses de Myvatn (Le prix est divisé par deux par rapport au blue lagoon). 
Dernière étape de la journée au bord du lac Myvatn, avec les cratères herbeux de Skutustadagigar
Nuit au camping de Laugar (inclus dans la camping card)

Jour 7 : Husavik – ferme de Laufás – Akureyri – Siglufjörður

Départ en mer, ou plutôt dans l’océan Arctique (dont fait partie la mer d’Islande) à bord d’un bateau de la compagnie Gentle Giants pour aller observer les baleines. Tout a commencé avec un groupe de dauphins puis un peu plus loin nous avons aperçu la baleine sauter. Le bateau s’est approché, et elle a fait plusieurs sauts sous nos yeux c’était incroyable. Une superbe excursion réservée sur Get Your Guide

Ensuite nous faisons un arrêt dans la ferme de Laufás et ses toits en herbe. En entrant à l’intérieur, nous nous rendons compte qu’il y a plein de petites pièces et que toutes les maisons sont reliées par des couloirs sombres. La ferme date des XVIe – XVIIe s, et a été reconstituée. Les meubles et les ustensiles de l’époque ont été conservé.

Puis passage à Akureyri où les feux rouges sont en forme de cœur depuis la crise économique de 2008 ( le but était de rendre le sourire aux habitants à cette période). Halte à la maison du père Noël, avec sa belle boutique où on peut acheter de quoi décorer le sapin et la maison pour les fêtes, il y en a pour tous les goûts. 

Nuit au  camping Siglufjörður (inclus dans la camping card) dans le village du même nom qui est historiquement la capitale de la pêche au Hareng. Le quart de la production nationale provenait d’ici dans les années 50. Nous passons devant le musée du Hareng qui retrace toute l’histoire.  

Jour 8 : Journée sur la route

Journée avec 5h30 de route pour rejoindre la péninsule de Snaefellsnes. Pause au canyon de Kolugljufur où la pluie et le froid font que nous ne nous y attardons pas. 
Nuit au camping Grundarfjörður (inclus dans la camping card)

Jour 9: Péninsule de Snaefellsnes

Photo du Kirkufell qui est l’un des paysages emblématiques d’Islande. Puis nous faisons le tour de la péninsule de Snaefellsnes avec plusieurs arrêts. Sur la route nous trouvons par hasard un spot de street art à Hellissandur alors nous n’avons pas pu nous empêcher d’aller faire un tour. Il y avait une fresque magnifique avec un bateau viking et des orques.
Ensuite nous avons fait un stop au phare de Svörtuloft, à l’église Ingjaldsholskirkja, et à la plage de galet et sable noir de Djupalongssandur sur laquelle on trouve 4 gros cailloux. Les marins devaient les soulever pour démontrer leur force avant d’être embauché. Le premier fait 23kg, le second 54kg, le troisième 100kg et le dernier 154kg. On a essayé, c’était difficile !
Puis nous sommes allés à Atnastapi et ses « ponts de pierre » naturels avant de faire un dernier arrêt à Budir et son église noire et aux gorges de Raudfeldsgja
Nuit au camping de Akranes (inclus dans la camping card)

Jour 10 : Reykjavik 

Visite de Reykjavik avant de prendre la route pour l’aéroport. Nous faisons un tour devant l’incontournable église Hallgrimskirkja, la sculture du voyageur du soleil et la Harpa (palais des congrés).
Nous nous sommes fait plaisir et avons découvert quelques spécialités locales après 10 jours de privation au restaurant Salka Valka eldhús que nous recommandons à 100%. 
Nous passons l’après-midi à Perlan, un musée interactif sur les aurores boréale, les volcans, les glaciers…bref tout ce que nous avons pu voir ces 10 derniers jours !

C’est déjà la fin de ce voyage extraordinaire ! J’espère que vous avez tous les éléments nécessaires pour partir à la découverte de l’Islande… Promis, vous ne serez pas déçus !

Tu en veux encore ? Viens voir mon polarstep sur l’Islande


Pour plus d’idées voyages, abonne-toi pour ne pas manquer les prochains articles

Publié par Dussadventure

Récits de voyage, conseils et itinéraires

Un avis sur « Islande »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :