Carnet de route : En manque de cuisine française

Lundi matin j’avais été au marché avec Huong puis en revenant on avait préparé à manger avec Sophia (Top chef France/ Allemagne !). Au menu du jour, galettes de pommes de terre un peu foirées, blanc de poulet et salade composée de concombres, tomates et lettue. La table était plus colorée que d’habitude, surtout que Huong voulait des fleurs, et comme elle n’avait pas voulu que je paye de la nourriture au marché elle a accepté que je lui offre le bouquet. Elle était toute contente qu’on prépare à manger et a eu l’air d’apprécier ce qu’on avait cuisiné. On avait dû éplucher 2 kilos de patates sans économe, et les rapper sans rappeur. On a fait avec les moyens du bord ! On s’est bien débrouillées même si on y a passé un temps fou à essayer de faire de belles galettes. En tout cas c’était bon, et ça faisait du bien de manger des patates ! 😉

dsc_0199

Mardi matin, belle grasse mat jusqu’à 9h30 -10h (oui ce n’est pas la grasse mat’ française jusqu’à midi !) L’après midi il a plu un moment. Le temps était long à rien faire du coup j’ai proposé à Sophia qu’on aille faire un tour. Apparemment je ne suis pas la seule en manque de trucs sucrés du genre gâteaux car elle m’a dit qu’elle avait envie d’une glace ou de quelque chose de « sweet ». Après s’être perdues dans les rues de Haiphong on a finalement trouvé un genre de boisson comme on avait pris au marché la semaine dernière puis en rentrant on a acheté une pâtisserie : un genre de brioche avec dedans du sucre vert ayant le goût de noix de coco. Pas mal du tout, on était bien contentes de ce goûter, ça fait du bien !

dsc_0203

dsc_0204

Mercredi levées très tôt (à 5h) pour partir faire un tour dans Haiphong sous un air un peu plus pur qu’en pleine journée. On est parties vers environ 5h40 puis on est rentrées à 8h. Il pleuvait beaucoup, on était sous les parapluies. Je crois que c’est assez fréquent au Vietnam qu’il y est des précipitations le matin.

dsc_0223dsc_0221

J’étais crevée, j’avais rien dans le ventre et on a fait (d’après le téléphone de Sophia) 7km de marche. On est allées jusqu’à un plan d’eau et on est rentrées pour se re coucher. L’après midi on est re parties faire un petit tour (sophia, janine et moi) jusqu’à un lac ou plutôt plan d’eau, mais il n’y avait pas grand-chose à voir. On est retournées acheter un goûter au même endroit que la veille. Ici quand on se balade sans Huong le gens nous disent « Hello » tous les 10 mètres. Quand on est avec elle, ils nous regardent juste passer. Il y a vraiment peu de touriste à Haiphong, depuis que je suis ici j’en ai vraiment pas croisé beaucoup. C’est pour ça que les vietnamiens nous regardent souvent avec insistance lorsqu’on marche dans la rue ou qu’on passe devant eux en mobilette. On ne passe pas inaperçu avec nos cheveux clairs pour sophia et moi, et janine avec sa peau noire : ça doit les intriguer.

Jeudi matin je me suis improvisée maquilleuse car la petite sœur de Huong avait besoin de faire une photo pour un concours à l’université ou un truc comme ça. Dans l’après-midi on est allés au marché où il y a plein de nourriture et de vêtements (mais trop petits, on est trop gros pour rentrer dans les habits vietnamiens !). Sophia et moi y sommes allées à pied car on avait envie de bouger. Les autres nous ont rejoint en mobilette. On a repris les boissons avec les choses à l’intérieur, je sais toujours pas comment ça s’appelle mais j’adore ça. En fait souvent je ne sais pas vraiment ce que je mange mais c’est bon (je sais juste que ce n’est pas du chien car ça Sophia demande toujours à Huong).

Samedi matin départ pour Cat Ba island. Huong nous dépose au bus et on paye seulement 70000 Dg contre 150000 la dernière fois (parce que c’est pas un bus pour touriste). C’est aussi un chemin différent, le bus monte sur 2 ferrys. On met 3h à arriver. On dépose nos affaires chez ses parents et on part au centre pour le déjeuner : J’ai enfin mangé la pizza que j’attendais tant. Bah ouais j’en ai marre du riz alors pour le coup je me suis dit, tant pis pour les plats vietnamien je me fais plaiz. Ensuite on est allées à la plage où on s’est baignées et l’eau était super bonne.

img_20161029_172149281

Puis on est rentrées pour partager le diner avec les parents de Huong. Dommage qu’il y avait la barrière de la langue et qu’on ne pouvait pas vraiment leur parler.. On a juste échangé des sourires et des gestes pour leur dire qu’on avait nagé. On s’est couchées vers 21h, il y avait pas grand-chose à faire et on avait pas trop de wifi. Du coup, Dimanche on s’est levées tôt avec Sophia (vers 6h30) et on est allées à la plage où on a mangé nos minis bananes.

dsc_0232

Il y avait pas mal de vent, et on avait un peu froid donc on a finit par partir vers 10h pour aller dans un restau et on a fait notre déjeuner. Il s’est mis à pleuvoir d’un coup, donc on a eu bien fait de profiter un peu de la plage et de partir. On a pris le bus pour rentrer à Haiphong à 12h30. Apparemment il y avait un bus à midi à 70000Dg mais on a pas trouvé, et quand on demandait c’est comme si ce bus n’existait pas.. Bah oui on est des touristes, faut qu’on prenne le bus à 150000. Bref. Et de retour sur Haiphong on était entassés dans le bus. Un petit schéma explicatif s’impose.

dsc_0233
Ronds Violets: Personnes assises normalement / Croix roses: personnes assises sur des tabourets dans l’allée ou debouts / Rond bleu: chauffeur / losanges verts: 1 vietnamien, 2 espagnols et Nous, entassés dans les marches du bus.

Voilà voilà…

See you soon !

Publié par Dussadventure

Récits de voyage, conseils et itinéraires

2 commentaires sur « Carnet de route : En manque de cuisine française »

  1. Oui, continue à nous faire profiter de tes découvertes et anecdotes, ça nous plait beaucoup. Essaie de te faire inviter au mariage pour voir comment ça se passe chez eux. Nous, on avait été très bien accueilli à celui où l’on était passé en Thaïlande. Les invités étaient contents de nous faire partager ce moment de fête…. donc si tu dis à Huong que tu aimerais bien voir, sans parler d’y rester jusqu’au bout, ça m’étonnerait qu’elle dise non. Les vietnamiens sont aussi accueillants que les thaïlandais je pense.. Profite bien de toutes ces nouvelles découvertes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :